Ariane & Ferdinand

Ariane & Ferdinand

• PHILIPPE CAUBÈRE

Troisième partie de son autobiographie théâtrale comique et fantastique : l’Homme Qui Danse.

Premier épisode : Ariane

Deuxième épisode : Ferdinand

Avant-premières au théâtre du Chêne Noir en décembre 2004 (dir.: Gérard Gélas)

Création au théâtre de la Minoterie en janvier 2005

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

GÉNÉRIQUE

Spectacle comique en deux soirées,
écrit, mis en scène et joué par Philippe Caubère

après avoir été improvisé vingt ans plus tôt devant
Jean-Pierre Tailhade et Clémence Massart
assistant à l’écriture et à la mémorisation : Roger Goffinet

scénographie, lumières et direction technique : Philippe Olivier, dit « Luigi »
régie générale et régie son : Jean-Christophe Scottis
régie plateau : Clémence Ducret
Accessoires : Dominique Giraud
styliste : Christine Lombard
création de la jupe de la mère d’après un peinture de Egon Schiele : Sophie Comtet
attaché de presse : Vincent Serreau

production : Véronique Coquet pour La Comédie Nouvelle
coproduction : Le Théâtre du Chêne Noir à Avignon
musiques : Le Mystère des voix Bulgares – Lohengrin de Richard Wagner
Musique pour favoriser la circulation des fluides corporels de J.C. Scottis

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

DOSSIER DE PRESSE INTÉGRAL

Texte de présentation par Philippe Caubère. Lorsqu’en 1980, âgé d’à peine trente ans, j’improvisais sous l’œil de Clémence Massart dans la petite salle de l’ancien cours Dullin, nichée sous les marches du Palais de Chaillot, puis plus tard dans la salle des fêtes de Pèzenas gracieusement prêtée par l’adjoint au maire Daniel Bedos, plus tard encore, dans les squats d’une Lisbonne récemment délivrée de la dictature salazarienne sous ceux, d’yeux, de Jean-Pierre Tailhade, je n’imaginais pas que j’étais en train de décider du sort de ma vie presque entière…

Biographie courte par Philippe Caubère.

L’affiche du spectacle.

Calendrier des représentations.

Annonce Avignon 2005.

La plume et le masque. Entretien réalisé par Patrice Ruellan en 1999 et 2000, où Philippe aborde la création de L’Homme qui danse…

Le Figaro (23 & 24 juillet 2005). L’étourdissant Caubère
L’acteur est roi, à Avignon. Et Philippe Caubère plus que tout autre en cet été 2005…

Les Échos (21 juillet 2005). Le Bonheur du bagou.
Dans le « Off » où se concurrencent 770 spectacles, Philippe Caubère est l’un des artistes les plus aimés du public. C’est un roi du « In » qui joue désormais dans le « Off »…

Le Monde (21 juillet 2005). C’est l’évènement « In » du festival « Off » : Philippe Caubère le flamboyant, le superbe, fait salle archi-comble tous les soirs dans la belle crypte du Chêne Noir…

Le Canard Enchaîné (20 juillet 2005). Jan qui pleure et Ferdinand qui rit …

L’Humanité (20 juillet 2005). Heureusement Caubère.
Off. Philippe Caubère présente les deux derniers volets de son Homme qui Danse. Jubilatoire et salutaire…

Libération (16 & 17 juillet 2005). Le Chant du cygne de Caubère.
A la peine dans « Ariane », flamboyant dans « Ferdinand » : le comédien conclut vingt-cinq ans d’autobiographie théâtrale…

France Soir (14 juillet 2005). Philippe Caubère le dernier des acteurs…

Le Figaro (10 juillet 2005). Philippe Caubère, le triomphe d’un solitaire.
Il aime donner ses rendez-vous dans un petit café aux portes de Paris, à deux pas de cette Cartoucherie de Vincennes où il découvrit celle qui allait bouleverser sa vie de comédien…

Théâtre Magazine (juillet 2005). Philippe Caubère fait son abécédaire…

Interview sur Europe 1, réalisée par Isabelle Morizet le 3 juillet 2005. Document sonore en MP3 (44 minutes, 21 Mo)

Le Dauphiné Libéré (11 mai 2005). Philippe Caubère n’a peur de rien…
Critique du spectacle du 10 mai à l’Héxagone de Meylan.

Le Dauphiné Libéré (11 mai 2005). Interview de Philippe.

Le Monde (23 avril 2005). Caubère face à lui-même. Finalement, le plus long, le plus drôle, le plus délirant des monologues du théâtre français est certainement le plus triste aussi…

Le César (12 janvier 2005). Caubère sans fin. Après le Roman d’un Acteur, Philippe Caubère a entrepris la création d’un nouvel ensemble l’Homme qui danse, soit 6 pièces en trois volets…

Marseille hebdo (12 janvier 2005). On a vu à la Minoterie Ariane… et Ferdinand…

Marseille hebdo (5 janvier 2005). Caubère jusqu’au bout

Le César (04 janvier 2005). L’acteur qui danse sa vie…

La Marseillaise (04 janvier 2005). Evènement : Philippe Caubère clôt son cycle théâtral à Marseille…

La Marseillaise (31 décembre 2004). Philippe Caubère au Chêne Noir : l’acteur nu…

La Provence (31 décembre 2004). Philippe Caubère, l’adieu aux ombres.

La Provence (29 décembre 2004). Caubère, Claudine, Ariane et les autres… Dans les derniers volets de « L’homme qui danse », Philippe Caubère remet en scène Ferdinand et sa mère, mais surtout Ariane Mnouchkine qui cherche… et parfois trouve. Jubilatoire.

Le Midi Libre (24 décembre 2004). Interview : Philippe Caubère : « Je voudrais rester un enfant »

Lettre reçue d’une spectatrice (3 avril 2005). Philippe Caubère a atterri avec son « spectacle tout seul » près de chez moi…

Lettre reçue d’une autre spectatrice (2 avril 2005). Je viens d’assister au spectacle d’Ariane et j’ai vraiment un goût amer et un profond malaise…

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

SAISONS 2004 À 2005

  • Théâtre du Chêne Noir Avignon – 27 au 31 Décembre 2004.
  • Théâtre de la Minoterie Marseille – 6 Janvier au 9 Fevrier 2005.
  • Centre dramatique de Nice – 23 Janvier au 26 Janvier 2005.
  • Scène nationale de Annemasse –  2 et 3 Mars 2005.
  • Théâtre de Morges (Suisse) – 8 Mars 2005.
  • Théâtre de Neuchâtel (Suisse) – 10 Mars 2005.
  • Théâtre de Monthey (Suisse) – 12 Mars 2005.
  • Le Quartz de Brest – 17 au 23 Mars 2005.
  • Théâtre Jean Vilar de Monpellier – 1 Avril au 9 Avril 2005.
  • Scène nationale de Narbonne – 12 et 13 Avril 2005.
  • Le Parvis de Tarbes-Ibos – 15 et 16 Avril 2005.
  • Théâtre Ducourneau d’Agen – 19 et 20 Avril 2005.
  • Grand Théâtre de Dijon – 26 au 29 Avril 2005.
  • L’Héxagone de Meylan – 10 au 14 Mai 2005.
  • Théâtre de Lorient – 19 au 20 Mai 2005.
  • Théâtre de L’Olivier d’Istres – 24 et 25 Mai 2005.
  • Théâtre de Port-de-Bouc – 27 et 28 Mai 2005.
  • Théâtre du Chêne Noir Festival D’Avignon – 7 Juillet au 30 Juillet 2005.