Recouvre-le De Lumière

Recouvre-le De Lumière

• ALAIN MONTCOUQUIOL

D’après le livre d’Alain Montcouquiol paru aux Éditions Verdier

Adapté, mis en scène et joué par Philippe Caubère en hommage au torero Nimeño II

Création aux arènes de Nîmes le 5 juin 2003

Co-production Théâtre du Chêne Noir (dir : Gérard Gélas)

À Véronique, mon ” Alain ” à moi, je dédie ce spectacle.

Philippe Caubère.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

GÉNÉRIQUE

Scénographie, lumières et direction technique : Philippe Olivier, dit « Luigi »

régie générale et régie son : Jean-Christophe Scottis
régie lumière : Emmanuelle Staubble (en extérieur)
assistante régie : Clémence Ducret
création des flammes : Groupe F (site)

styliste : Christine Lombard

attaché de presse : Vincent Serreau

production : Véronique Coquet pour La Comédie Nouvelle
en collaboration avec: Françoise Martinez, Rémy Loury et Rolland Agnel.

Merci à Jean-Michel Mariou des éditions Verdier.(site)

liste des musiques du spectacles

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

DOSSIER DE PRESSE INTÉGRAL

Parce qu’il connaît la solitude de la scène, si proche de celle de l’arène…
Parce que l’histoire, merveilleuse et tragique, de Christian Nimeño II l’a bouleversé…
Parce qu’il a lu Recouvre-le de lumière, le livre d’amour et de deuil d’Alain Montcouquiol
Parce qu’il est le plus aventureux, inventif et romanesque des comédiens de l’époque…
Philippe Caubère a voulu faire vivre ce texte dans un spectacle conçu pour les arènes de Nîmes.
En prélude à cette aventure, ces deux soirées exceptionnelles dans l’intimité du Cloître des Jésuites
s’offrent comme un double hommage au torero, à l’écriture.

Françoise Martinez.

Texte intégral de présentation par Philippe Caubère. Pourquoi je veux jouer Recouvre-le de lumière d’Alain Montcouquiol dans toutes les arènes de France. Lorsque Jean-Michel Mariou, Alain Montcouquiol et Rémi Loury m’ont proposé de faire une lecture de “ textes sur la tauromachie ” dans les arènes de Nîmes, à l’occasion du cinquantenaire de la Feria, je leur ai d’abord répondu non…

Texte court de présentation par Philippe Caubère. J’ai vu toréer Christian pour la première fois en 1976 dans les arènes de Nîmes, au cours d’une novillada qui lui valut sa première Cape d’or. …

Texte court de présentation par Alain Montcouquiol. Durant les nombreuses années où j’accompagnais Christian de ville en ville, de pays en pays, il me venait parfois des bouffées d’angoisse à l’idée qu’un toro pouvait blesser mon frère, le briser ou le tuer…

Biographie d’Alain Montcouquiol.

Dossier technique.

Calendriers des représentations.

Le Monde 27/08/03. POINT DE VUE : Il est interdit d’interdire, par Philippe Caubère
Dimanche 17 août, à la faveur de la nuit, un militant anti-corrida grimpait au sommet d’un des pylônes d’éclairage qui entourent les arènes de Fréjus, s’y enchaînait et interrompait à l’aide d’un porte-voix et d’une sirène de brume le spectacle que j’étais en train d’y donner…

Le Monde 09/06/03. Depuis longtemps déjà, les toreros qui ont combattu en fin d’après-midi ont regagné l’Hôtel Imperator, où les voitures, caressées par des gamins rêvant de devenir des héros, les mèneront vers d’autres villes, d’autres corridas.
Mais, en cette nuit du 5 juin, les arènes ne seront pas livrées au silence…

Le Figaro 09/06/03. A l’heure de l’abraso final (accolade) sur le sable des arènes de Nîmes, Philippe Caubère a offert le visage exténué mais lumineux du torero qui vient de réussir son tour de force, sur le fil du rasoir. En deux heures de temps, celui d’une corrida, il vient, seul en piste, de prêter son corps, sa voix et sa mise en scène au bouleversant Recouvre-le de lumière…

Libération 22/05/03. Le théâtre, la corrida, Alain et Christian Montcouquiol “Nimeño II”, Philippe Caubère. Le lien ? Recouvre-le de lumière, le poignant récit d’Alain Montcouquiol sur, selon son auteur, “l’histoire belle et tragique” de son frérot, matador épanoui, démoli par un Miura en 1989 et qui s’est suicidé en 1991 parce que vivre sans toréer, non. Philippe Caubère a plongé dans cette histoire lumineuse et terrible comme un incendie…

Le Monde 09/06/03. Entretien avec Philippe Caubère, metteur en scène et comédien
“Avec cette histoire, je joue le secret de ma vie”…

Le Canard Enchainé 09/07/03. ” RECOUVRE-LE de lumière ” est sans doute le grand récit tauromachique de langue française (1). Dans ce livre flamboyant, Alain Montcouquiol retrace la vie de son frère Christian, alias Nimeño II, torero désormais mythique, mort en 1991…

Questionnaire de Proust, page parue dans l’Express du 5 juin 2003
Depuis ses débuts avec Ariane Mnouchkine, ce comédien est tour à tour mime, conteur, metteur en scène. Caubère, c’est ” l’homme-théâtre “, comme le titrait récemment à sa Une Télérama…

Le Parisien édition du 20 Juin 2003. Scène/ Caubère, torero à Versailles…

Le Midi Libre 07/06/03. Alain souffre, Caubère le dit et le public s’invite au drame…

” 6 toros 6 “ Revue hebdomadaire d’actualité taurine Madrid le 17 juin 2003. Extrait de l’article de Paco Aguado ” En el sitio, el contraste nimeño “. Désormais, Nîmes essaie de redevenir ce qu’elle a été, y compris en retrouvant l’intérêt que lui portait les intellectuels dont beaucoup sont revenus à Nîmes à l’occasion de ces premières journées de Juin…

Planète Corrida édition du 11 Juin 2003. Philippe CAUBÈRE Dans l’arène. Le spectacle que Philippe Caubère donnera aux arènes de Nîmes, le 5 juin dans le cadre de la feria de Pentecôte, résumera d’abord l’histoire d’une rencontre qui doit peu au hasard…

PLAZA passion de toros Mai/juin 2003. Entretien avec Philippe Caubère
Philippe Caubère a bien voulu accorder un entretien à PLAZA dans son repaire-repère, situé près de la Fare-les-Oliviers, sur une terrasse qui domine une étendue de pins et d’oliviers bornée par l’étang de Berre. L’acteur me conduira jusqu à son “ arène “ personnelle, plate-forme de bois cernée de pins…

Le Midi Libre 05/06/03. L’homme, l’acteur, qui depuis vingt ans joue sa vie va, à partir de ce soir, entrer dans les habits de deux hommes, qui, eux, se la jouaient souvent. Philippe Caubère va ainsi interpréter, à l’occasion des représentations de Recouvre-le de lumière…

Le Courrier de l’Ouest 27/06/03. Hors normes, tel est Philippe Caubère. Doué-la-Fontaine en a fait l’expérience lors du numéro de l’acteur donné mercredi soir aux Arènes…

La Nouvelle République 27/06/03. Du feu, des rythmes, des mots. Ceux d’Alain Montcouquiol dans la bouche de Philippe Caubère. Un spectacle intimiste et flamboyant, auquel le public des arènes était convié, mercredi, à Doué-la-Fontaine…

Ouest France 27/06/03. Sur les murs des arènes de Doué-la-Fontaine, une ombre chancelle. Disposés autour de Philippe Caubère, d’étranges chaudrons de lumière réverbèrent l’image du comédien. Il joue ” Recouvre-le de lumière “, d’après le livre d’Alain Montcouquiol…

Toros juillet 2003. Dans l’ovale de l’arène nîmoise, un cercle sacré, celui du théâtre, délimité par des braseros qui peinent à contenir la flamme de Caubère

Arnaud Agnel 09/03. Philippe Caubère a pris l’accent pour jouer cette histoire. C’est un bon choix. Alors donc il raconte…

Philippe Caubère, l’homme qui a illuminé ma vie.
De ma chambre je regarde l’extérieur. Depuis ce matin il pleut et le paysage est brouillé par les gouttelettes ruisselant sur la fenêtre. Il y a dans cette chambre une ambiance bizarre ; comme si de la magie se répandait un peu partout…

Dorothée Marciak 25/08/03 (article paru en octobre 2003 dans la revue Esprit)
Dyonisos enchaîné. Cet été à Fréjus, il s’est passé quelque chose de très grave. Quelque chose comme un attentat sans bruit. Oh bien sûr, pas celui des milliers de morts à court terme, vite filmés et vite enterrés. Rien de ce qui défraye comme on dit une chronique, ni excite journalistes et opinion comme chiens d’une même meute. Mais enfin…

Gilles Massart 21/06/03. Il a joué dans la Cour d’Honneur du Grand Trianon de Versailles, ce, dans le cadre, outre de la présence désormais permanente des Zingaro aux Ecuries, de la 8eme édition du ” mois Molière ” organisé par la ville de Versailles…

Dorothéa Maciak 21/06/03. Philippe Caubère, Quelques mots de réaction après votre spectacle de vendredi soir, au Trianon. Les soirs de fête ne sont jamais très propices pour parler quand on ne fait partie ni des amis, ni des familiers. Les mots échangés sont rapides, tout fuit, les regards, la fatigue, les émotions…

Revue de presse du livre.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

• SAISON 2002/2003/2004

  • Nîmes au Cloître des Jésuites pour le cinquentenaire de la Feria – 15 au 17 Mai 2002.
  • A Lagrasse (Aude) Festival “Le Banquet du Livre” – 16 Août 2002.
  • La Chapelle du Méjan Féria d’Arles (13) – 6 et 7 Septembre 2002.
  • Théâtre du Chêne Noir – 20 Mai au 24 Mai 2003.
  • Arènes de Nîmes (création) – 5 Juin 2003.
  • Festival de Chateauvallon – 17 Juin 2003.
  • Festival Molière Colonnes du Trianon – 20 Juin 2003.
  • Festival d’Anjou – 25 Juin 2003.
  • Arènes de Palavas – 28 Juin 2003.
  • Estivales de Carpentras – 17 juillet 2003.
  • Festival de Sarlat – 25 Juillet 2003.
  • Les Tréteaux de France – 30 Juillet 2003.
  • Arènes de Vic-Fezensac – 7 Août 2003.
  • Arènes de Béziers – 12 Août 2003.
  • Arènes de Fréjus – 17 Août 2003.
  • Théâtre de Verdure – 30 Août 2003.
  • Festival des Chantiers de Blaye – 2 Septembre 2003
  • Arènes d’Arles – 11 Septembre 2003.
  • Les Subsistances – 16 Septembre au 27 Septembre 2003.
  • Docks des Suds – 30 Septembre au 4 Octobre 2003.
  • Théâtre des Salins – 7 et 8 Octobre 2003.
  • Théâtre du Palais de la Croisette – 10 et 11 Octobre 2003.
  • Théâtre de Bayonne – 15 Octobre 2003.
  • Théâtre d’Angoulême – 17 et 18 Octobre 2003.
  • Théâtre du Port de la Lune – 21 et 25 Octobre 2003.
  • Le Granit – 30 et 31 Octobre 2003.
  • Espace Michel Simon – 18 et 19 Novembre 2003.
  • Théâtre de Lons le Saunier – 9 Janvier 2004.
  • Le Grand Angle – 13 et 14 Janvier 2004.
  • Comédie de Valence – 16 et 17 Janvier 2004.
  • Théâtre du Crochetan (Monthey Suisse) – 20 Janvier 2004.
  • Théâtre CAR – 22 Janvier 2004.
  • Théâtre de Grasse – 30 et 31 Janvier 2004.
  • Théâtre Jean Vilar – 4 et 5 Février 2004.
  • Théâtre des Chalands – 7 Février 2004.